Le concept Smart grids

Historiquement, le réseau a été conçu pour acheminer l’électricité des centrales de production vers les consommateurs. Ce paradigme tend à changer avec l’intégration massive d’énergies renouvelables qui conduit à une circulation de l’électricité dans les deux sens. Le déploiement des technologies smart grids permettra de faciliter l’intégration d’énergies renouvelables locales.

Un smart grid est un réseau électrique communicant qui s’appuie sur des équipements informatiques innovants de mesure et de contrôle, permettant de mieux gérer l’ensemble du réseau électrique, du producteur au consommateur final.

L’une des premières briques de ce réseau électrique intelligent est le compteur communicant Linky, qui permettra entre autres de donner une meilleure visibilité sur le réseau de distribution.

Un démonstrateur de smart grid est déployé dans un périmètre géographique limité (par exemple sur des sites tertiaires et industriels) pour mener des expérimentations sur l’évolution des usages de l’électricité. Un démonstrateur permet ainsi de mettre en oeuvre sur le réseau réel des innovations technologiques et de tirer des enseignements des retours d’expérience pour prendre des décisions quant à l’industrialisation de certaines innovations. Il permet aussi de faire émerger des modèles d’affaires et de proposer le cas échéant des aménagements réglementaires.

Les objectifs des Smart grids :

> Diminuer le taux de gaz à effet de serre (CO2) afin de lutter contre le réchauffement climatique.

> Favoriser le développement des énergies renouvelables et des nouveaux usages de l’électricité.

> Éviter des renforcements très coûteux du réseau électrique en mettant en place une gestion intelligente de l’énergie.

> Permettre aux clients de réaliser des économies d’énergie, afin de les rendre acteurs de leur propre consommation.

> Améliorer la réactivité du réseau en cas de pic de consommation ou de production (ajustement de l’offre et de la demande).

#