Sélectionné par la Commission européenne parmi 28 autres candidats au sein du plus grand programme européen de Recherche et Innovation, Horizon 2020, dans le cadre de l’accord de subvention  n° 731289. , le projet de Smart Grid INTERFLEX a officiellement été lancé le 1er Janvier 2017. Le projet associe des fournisseurs d’électricité, des fabricants de matériels et des experts des Smart Grids avec 5 distributeurs d’électricité européens : ČEZ Distribuce (République tchèque), Enedis (France), E.ON (Suède), Enexis (Pays-Bas) et Avacon (Allemagne). Pendant trois ans, les 20 partenaires du projet vont expérimenter de nouvelles formes de flexibilités dans le but d’optimiser le système énergétique à une échelle locale. En savoir plus sur InterFlex

Rendre le réseau intelligent
dans les Alpes-Maritimes

NICE SMART VALLEY est une expérimentation de réseau électrique intelligent (Smart Grid), au service de la ville intelligente (Smart City), dans le but d’optimiser le système électrique à une échelle locale. Notamment pour accueillir plus de production d’électricité décentralisée (énergies renouvelables) et permettre le développement des bornes de recharge de véhicules électriques.
Il associe des énergéticiens (EDF, ENGIE), des gestionnaires de réseau (Enedis, GRDF), des industriels (GE et Socomec) et la Métropole Nice Côte d’Azur.

NICE SMART VALLEY va tester différents moyens de gestion temporaire de l’électricité échangée sur le réseau : c’est ce qu’on appelle les flexibilités. Celles-ci permettront au réseau de s’adapter aux nouveaux comportements des clients, aux énergies renouvelables ainsi qu’au développement des véhicules électriques.

Les flexibilités seront gérées par les fournisseurs d’énergie et peuvent prendre différentes formes : un client qui réduit sa consommation au moment d’un pic de consommation, un système de stockage se chargeant quand les énergies renouvelables sont disponibles, etc. La complémentarité des réseaux de gaz et d’électricité, grâce à des « flexibilités gaz/électricité » comme la cogénération et les chaudières hybrides installées chez des clients volontaires, constituera une première en France. Tout comme l’autoconsommation collective via le stockage d’électricité dans une batterie au profit des résidents d’un quartier.

L’activation de ces flexibilités sera opérée par une plateforme informatique innovante permettant des échanges entre le distributeur d’électricité Enedis, et les fournisseurs/agrégateurs ENGIE et EDF.

L’expérimentation analysera également l’îlotage temporaire à l’échelle d’un ensemble défini d’utilisateurs du réseau public de distribution d’électricité. Pendant un temps défini et limité, une partie du réseau d’électricité est déconnectée du réseau principal, notamment en cas de travaux ou incidents, mais reste alimentée par des sources d’énergie locales et gérée par un système de stockage.

Par ailleurs, les systèmes de stockage pourront également être utilisés pour mettre à disposition l’énergie produite pendant la journée aux moments de fortes consommations le soir.

Enfin, le projet mettra à disposition de la collectivité (Métropole Nice Côte d’Azur) un ensemble de données sur le réseau de distribution électrique et sur les flexibilités qui contribuera à optimiser ses consommations d’énergie.

Pendant trois ans, grâce à ces différentes expérimentations, NICE SMART VALLEY contribuera à favoriser une consommation électrique produite localement en complément du réseau public de distribution, soutenue par des offres commerciales des fournisseurs. L’objectif est de parvenir, au terme des trois ans, à l’industrialisation des cas d’usages testés dans NICE SMART VALLEY.

Un démonstrateur ancré
dans un territoire innovant

NICE SMART VALLEY s’étendra depuis les zones d’activités de la Plaine du Var de la Métropole Nice Côte d’Azur jusqu’aux limites du département des Alpes-Maritimes avec les territoires d’Isola, de Guillaumes et des Iles de Lérins. Ces zones ont été choisies car elles présentent des besoins en nouvelles technologies pour mieux gérer le réseau. NICE SMART VALLEY vise à se positionner sur un territoire innovant et prêt à accueillir de nouvelles expérimentations de Smart Grids. En créant une synergie entre toutes les parties prenantes, il s’agit de rendre l’ensemble du territoire intelligent à travers le déploiement de nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne dans le cadre de l’accord de subvention n° 731289.